« Autres villes

         
Le site des sorties entre amis et rencontres amicales dans ta ville.
Nos Bons Plans »
Vacances inter OVS »
Forums > Débats
Autres forums sur des centres d'intérêt précis :
Grâce à ton aide, le site restera sympathique comme tu l'aimes !

Quel problème veux-tu soumettre à la communauté ?






◄◄    12     ►►

Questions sur l'intelligence ?
Auteur : Anna88  
9/14

Date :    29-05-2018 00:18:47


Bonjour tout le monde



Ca me dérange la façon dont le sujet est abordé. A mon sens et ça n'engage que moi, l'intelligence n'a rien à voir avec une liste prédéfinis d'envies, des caractéristiques particulières, ou de normes.



Pour discuter, il faudrait d'abord définir ce qu'on entend par l'intelligence. Car après tout, elle se manifeste sous différentes formes. Peut on considérer l'intelligence comme étant innée ou une forme d'apprentissage acceleré par certaines aisance de perception, de sens, d'analyse. Et encore je dirai que tout s'apprend et que cela dépend des expériences vécue.



L'intelligence peut aussi être confondue par la notion de maturité précoce ou hyperactivité cérébrale. je ne sais pas jusqu'à quelle mesure on peut faire l'analogie.





Dsl je n'ai pas structuré mon discours , je l'ai un peu livré brut parce que je me suis jamais réellement penché sur la question. Il m'arrive très régulièrement qu'on me dise que je suis surdouée, ou qu'on me traite de grosse tête. Mais perso, je ne perçois pas les choses de la même façon.



Auteur : Etiennedupont  
10/14

Date :    29-05-2018 09:26:55


Il n'y a pas 50 définitions de l'intelligence, mais plusieurs approches possibles.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Intelligence

https://www.futura-sciences.com/sante/definitions/corps-humain-intelligence-13498/

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/intelligence/43555



Tout le monde s'accorde pour dire que "douance" != "précocité".

Il est possible d'être les deux cependant.

Une personne seulement précoce sera, comme le sous entend très bien la dénomination, rattrapé par les autres avec l'âge.

Une personne surdouée dans un ou plusieurs domaine le restera toute sa vie.



Pour ma part, je fais une distinction capitale entre "niveau de conscience" et "intelligence" (bien que les deux sont étroitement liés).

Il est possible d'avoir des personnes à l'intelligence modeste, mais avec un très grand niveau de conscience. C'est pour cela que je défini de façon vulgaire l'intelligence au niveau du coeur (émotions), de la tête (intellect purement mécanique, perception sens objectifs, intuition), et au niveau de l'âme véritable (à différencier de l'esprit, corps psychique ou âme incarnation); sur ces derniers points cela n'engage que moi.



Pour ce qui n'engage que toi, lorsque tu écris "'intelligence n'a rien à voir avec une liste prédéfinis d'envies, des caractéristiques particulières, ou de normes", pour se placer dans l'ordre des différentes définitions de l'intelligence ainsi qu'elle est admise, je vois pas trop où il a été question d'une "liste prédéfinie d'envies", mais il paraît difficile ne pas placer cela dans un contexte invoquant une liste de caractéristiques et donc de normes. Ou autrement, c'est que le concept d'intelligence n'est que pure invention depuis des millénaires et finalement n'existe pas.

Pour exemple, même si j'aurais tendance à dire que le sophiste Protagoras de la Grèce antique est un *bip*, une assertion bien connu qui lui est prêtée - je cite : "l'homme est la mesure de toutes choses" - conserve un caractère véridique dans un sens.



Quand à l'hyperactivité cérébrale, ceux qui le vivent savent.

Les autres, je préfère les laisser dans leur ignorance, car seulement l'empirisme permet de comprendre de quoi il retourne vraiment. De la même façon que tant qu'on a jamais été électrocuté, difficile de savoir l'effet que cela produit.



Enfin, et là aussi il faut prendre au sens étymologique, une personne "surdouée" n'est pas forcément très intelligente, et en tout cas ne l'est que par rapport aux autres.

Ainsi j'adhère plus aux principes de "haut potentiel" qui, encore une fois, restent tout à fait relatif des capacité de l'humain à une instant T (et surtout ne pose aucune limite).

Qu'en sera t il dans 100 ans, 1000 ans ou 10000 ans si la vie existe encore sur Terre ? On rigolera peut être en se disant "Ah ! Ce que l'humain était jeune en l'an 2018 après jésus christ selon le calendrier grégorien !", tant son niveau de conscience est hyper-centré sur son ridicule et minuscule petit nombril tout minable et insignifiant.
Auteur : Art-monize31  
11/14

Date :    30-05-2018 18:20:59


Etienne tu l es deja tout (grand) et insignifiant
Auteur : Etiennedupont  
12/14

Date :    30-05-2018 20:15:28


*baille* ... je ... merci Célia ! ... Je suis ému !!

C'est tellement gentil ce que tu écris !!
Auteur : Etiennedupont  
13/14

Date :    16-06-2018 10:23:54


Quelques réflexions sur les biais cognitifs :

www.psychomedia.qc.ca/psychologie/biais-cognitifs
Auteur : Gourmette64  
14/14

Date :    09-07-2018 10:08:18


◄◄    12     ►►



Retour à l'index du Forum
Pros : créez & placez votre publicité ici »

« Voir les autres

Viens discuter sur le forum


0.0325s