« Autres villes

         
Le site des sorties entre amis et rencontres amicales dans ta ville.
Nos Bons Plans »
Vacances inter OVS »
Grâce à ton aide, le site restera sympathique comme tu l'aimes !

Quel problème veux-tu soumettre à la communauté ?

Pseudo
(Tomtom31dub)


Photo



Descriptif du profil



Humeur
(http://youtu.be/U__2bzg-4JA)




Clique pour agrandir

http://youtu.be/U__2bzg-4JA
Couleur de personnalité

Mon humeur du moment en vidéo :)
Date d'inscription
12 Février 2012

Dernière reconnexion
19 Janvier 2018 - 20h46

Membre certifié  par
Zano

Ses sorties favorites
 
 

Fiabilité
0 0 0 0
 
Infos perso
Classements
Prénom : Tom
Sexe : Homme
Situation : Célibataire, sans enfant
Date de naissance : 11 Avr 1983 (34 ans)
Localisation : Toulouse 31400

Y a pas plus ouverts !n°13 (+26)
Son petit mot

 Cc,  LAISSEZ MOI UN MESSAGE APRES LE BIP..........biiiiiiiiiiiiip^^  :-)

 

(__/)
(=','=)
('')_('')

 

.//ô ô.
(/(_•_))
._/''*''_.
 (_)^(_)

 

Je suis ici principalement pour les sorties :

 

- Apéro

- concert, festival, teuf, sound system (reggae, élèctro dub, pop rock, tek...)...

- pétanque, skate, science, philosophie, découverte...

 

Je fais un peu de gratte, percu et chant.


Pour mes prochaines sorties je recherche activement :

- un pik nik sur la lune

- un concert sur Mars

- une expédition de la planète Orion

- une fée

- une téléportation au même jour, même heure, même endroit

- une battue à l'Elysé

- un voyage sur Namek afin de trouver les 7 boules de cristal

- jouer de l' ocarina au lac d' hylia

- faire du cheval dans la plaine d'hyrule

- un auteur compositeur interprète autodidacte magicien ventriloque

- fêter des nonanniversaires

- apprentissage de la respiration continue

- une formation sur le bateau des sea shepherd

- une observation d'un trou noir de jour

- un rééquilibrage des mondes parallèles

- des bricks de chèvre chaud miel, noix, origan, accompagné de sa salade balsamique

- faire du patin sur un lac gelé en Alaska

- faire un tour au Congo avec tintin

- réquisitionner les comptes en banque des Rothschild pour empêcher les guerres et nourrir les peuples.

- allé me recueillir sur la tombe de Robin des bois et William Wallace.

- empêcher que Ariel soit cuisinée en sushi

- libéré Dumbo de tout ce cirque

- faire du pédalo dans une soirée mousse

- manger une glace coco, cassis, citron vert

- faire de la rosalie sur une plage naturiste

- allé chasser les braconniers avec Sankara au Burkina Faso

- assister à une conférence d' Étienne Chouard

- ranger ma chambre avec Mary Poppins

- calculer X avec les deux Malcom

- voir si c'est à bâbord ou à tribord qu'on gueule le plus fort

- aller ou retourner (qui sait?) sur la lune, pour enlever le drapeau Américain et le remplacer par un drapeau universelle

 

- faire un petit pont à Marc Sanders et marquer dans la lucarne de Thomas Price

 

- glisser des quenelles épaulés

 

- signer des pétitions qui n'aboutissent pas

 

- faire des colliers de marguerite

 

- construire une cabane dans un arbre puis fumer un gros pète en écoutant l'album uprising de bob marley

 

- il me faut apprendre à jouer de l'accordéon, du piano, et de la basse

 

- j'aime bien les musiques de camping des années 80 quand je suis un peu pompette, faut rigoler

 

- relacher dans leur espace naturelle tout les animaux des zoos du monde

 

 

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

- intenter un procès contre les industries pharmaceutique pour non respect de l'espèce humaine, vue qu'ils font des milliards de bénéfice sur le dos de milliards d'être humain, tout soins médicaux doit être gratuit, l'argent nécessaire se trouve dans 1% du budget de l'argent utilisé en 1 an pour les guerres à l'échelle mondial.

La proportion est 1% de cet argent pour soigner le monde dans les meilleur condition.

Un autre % pour la faim, un autre pour la soif, le monde serait un paradis s'il n'y avais pas de guerre.

 

 

- informer BFM TV que bien que Kim Jong-un maintient son pays dans un état arriéré et possède la bombe atomique, cela n'a aucun rapport avec les motivation Américaine à l'encontre de la Corée du nord.
Ils disent ça pour faire croire que c'est la raison.
Ce sont les mensonges qu'ils nous disent pour justifier leur embrouille avec eux.
Pourquoi ils embrouille la Corée du nord?
Il y a autre chose derrière, ce ne sont pas les atrocités commises envers les droits de l'homme qui font se déplacer et agir l'Amérique.
L'Amérique entre autre se fout des conditions de vie des nord-coréens, il ne peuvent pas faire de fric avec eux alors la Corée du nord devient leur ennemi.
Ils peuvent faire de l'argent avec la Corée du sud mais pas avec la Corée du nord, ils n'aiment pas ça...
ils veulent que l'on soit avec eux quand ils attaquerons la Corée du nord. Ils glisserons les curseurs médiatique qu'ils possèdent pour que nous voyons en eux des humanitaires qui partent combattre à travers le monde pour restaurer un putain d'ordre dans un putain de pays,
il ne s'agit que de ''je peux avoir de l'argent ici?''
''si quelqu'un m'empêche d'avoir mon argent faut qu'il se casse''
Il ne s'agit que de ça, d'argent.

Chine 1945-46
Corée 1950-53
Chine 1950-53
Guatemala 1954
Indonésie 1958
Cuba 1959-60
Guatemala 1960
Congo 1964
Pérou 1965
Laos 1964-73
Vietnam 1961-73
Cambodge 1969-70
Guatemala 1967-69
Grenade 1983
Lybie 1986
El Salvador 1980
Nicaragua 1980
Panama 1989
Irak 1991-99
Soudan 1998
Afghanistan 1998
Yougoslavie 1999
...

Dans combien d'entre eux ces bombardements ont-ils fait directement émerger un gouvernement démocratique, respectueux des Droits de l'Homme?

Sélectionnez une réponse :

(a) 0
(b) zéro
(c) aucun
(d) pas un seul
(e) un chiffre entier compris entre -1 et +1

 

 

Pas vue sur BFM TV...

Trump, Macron..., ne sont que des marionnettes comme touts les présidents, ils ne décident de rien et n'ont aucun pouvoir de décision. Ils suivent et suivrons les consignes d'un système qui les a mit en haut de l’affiche comme leurs prédécesseur et successeurs... Quand ont s'attaque aux marionnettes (individus), le marionnettiste (système) lui n'est pas inquiété. Ne nous trompons pas de cible, faites tomber un individus et le système en placera un autre à la place. La ruse suprême est d'avoir centralisé l'attention sur l’individue au lieu du système...

.................................................................................................................

 


L'écrit est un besoin, besoin de se comprendre, besoin d'être conscient de sa conscience. Cela ne ce force pas, c'est instinctif, écrire c'est assumer le fait d'être ou de ne pas être. La pensé est volatile, l'écrit reste est te possède à chaque lecture, comme un besoin de réécrire de manière plus profonde, un moyen de faire évoluer la pensé originel. Que devrai-je savoir de ce que je vais écrire sinon de constater l'évolution de ma pensé à ma lecture. J'écris ma conscience tout en constatant que mon inconscience me rattrape. Ma perception est l'unique moyen d'être moi, elle ne saurait être d' autrui. L' empathie peut être utile mais elle a une certaine prétention. Si l' écrit est une forme de questionnement alors sa lecture est une forme de réponse. Rien n' y est absolue, la relativité nous pousse à la liberté d' écriture. On peut écrire tout et son contraire, l'important est d'entretenir la réflexion. La vérité peut rendre aveugle quand on fait d 'elle une certitude. Toute certitude est une défaite quand on est à la recherche du savoir. Il ne faudrait pas considérer qu' une vérité est une finalité, alors que le chemin éternelle de la réflexion peut toujours évoluer. Écrire une vérité c 'est comme lire un mensonge quand on prétend qu' elle l' est figé (la vérité). Je m’ appel Thomas, mais est-ce une certitude? est-ce absolu? n'y a t' il pas une chance sur un million que j' eu été adopté et renommé sans que je ne le sache? La terre vue du ciel est bleu, mais est-ce une certitude? est-ce absolue? n'y a t' il pas une chance sur un million qu'un daltonien la perçoive grise? Il y a beaucoup de chance qu' enfaite cette absolue que nous croyons ne le sois pas. Il faudrait avoir conscience que notre propre perception n'engage que nous, qu' elle n'est pas forcément celle d' autrui. J' aime à penser que rien n' est absolu, que tout est relatif, mais je comprend par l 'écrit les difficultés liées à la formulation. Mais je dois m' y employer car en cela je semble avoir trouvé le réel chemin de ma réflexion. Écrire sans prétendre est une forme de questionnement éternelle, une forme qui amène la réflexion a évoluer sans cesse. La forme approprié de la réflexion et de ses écrits serai le conditionnel, il semblerai que... Mais je n' y parviens pas toujours, pourquoi? Qu-est-ce qui fait que malgré ma conception de l' absolue et de la relativité, j' ose prétendre des choses? Pourquoi suis-je lié comme par des chaîne à la prétention, est-ce instinctif? est-ce les conséquences d' une éducation? d' un système? Je constate souvent des dialogues du genre humain consistant à vouloir faire de notre perception celle des autres, entrainant souvent des litiges car l'un pense ceci et l'autre pense cela, cherchant à vouloir faire valoir sa vérité au détriment de celle de l'autre. Une forme d'équilibre, de compromis semble lié comme pour réponse et solution à deux perceptions opposés, si c' est vraiment le cas, l'équilibre n' est pas inné, il reste à définir et surtout à accepter. C'est ce qui doit je pense générer le conflit, moi même n' est pas envie de reconsidéré et accepté que j'ai tord et qu 'il est raison, j'aurai le sentiment d'être un abrutis ou inférieur. Ce sentiment doit être lié a l' esprit de compétition généré par mon éducation sociétale. Il faudrait enfaite d'office considérer que chacun de mes écris n'est qu' une prétention relative. Il faudrait que chaque phrase ne donne pas un sens absolu à ma perception. Evité d'être focalisé sur les arguments de ma raison et pousser ma réflexion  à prendre conscience que j'ai peut être tord. Si chaque perception étaient un monde, je les définirai comme ceci:

Les mondes multiples.

La théorie des mondes multiples est divisé en trois mondes.

1 Le monde intérieur (je):

Le monde intérieur est basé à la première personne, je suis ce monde.
Il est définie par ma personne, mon être, ma conscience, ma spiritualité, ma perception.
Ce monde m'appartient, il est unique.

2 Le monde extérieur (tu, il, elle, vous, ils, elles):

Le monde extérieur rassemble le monde intérieur de chacun de vous.
Cela signifie qu'il est composé de chaque monde intérieur, soi celui de chaque être.

3 Le monde commun (nous):

Le monde commun est le monde dans lequel nous vivons tous.
La terre, une forme de réalité, de normalité et de conscience collective dont nul n'échappe.

Ces trois mondes dépendent les un des autres, en sommes, ils ne forment qu'un.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 
Solide et Solidaire, le zèbre aime donner des coups de mains et partager ses talents. La zèbrattitude regroupe des hommes et des femmes qui ont une intelligence différente, un affect parfois envahissant et un intellect assoiffé. La zèbrattitude est une façon d’être qui consiste à développer un équilibre par une double compétence scientifique et artistique. Une zen attitude et un équilibre entre : Le cerveau gauche et le cerveau droit, L'analytique et le synthétique, Le rationnel et l'émotionnel, L'affect et l'intellect, L’humour et l'amour, La logique poétique. Le zèbre joue avec l’ombre et la lumière. Il ne se prétend pas un être de lumière car il est conscient de ses zones d'ombre. Il développe le jeu et l'imaginaire car la réalité banale ne leur suffit pas. Le zèbre aime jouer, avec les nombres, avec les mots, avec les notes, mais surtout avec ses potes qui le trouvent drôle, ce drôle de zèbre, original et peu banal. Il est parfois triste s'il n'est pas dans son élément mais sait changer rapidement d'attitude s'il est en confiance. Comme le cheval, le zèbre est rapide mais contrairement au cheval, le zèbre ne se domestique pas. Le zèbre aime l'indépendance et la liberté. Le zèbre est fidèle à ses amours, jouisseur, mais pas chasseur. Il est également fidèle à l'enfant qu'il était et qui demeure en lui car il sait que l'enfant est le père de l'homme. Plusieurs auteurs parlent du zèbre, chacun dans son domaine (enfance, adolescence, adulte) mais aucun n’a jusqu’à présent réuni l’ensemble de ces caractéristiques de façon intrinsèque et universelle sous forme d’une attitude clairement affichée et de façon positive et à tout âge. Il est clair que la zèbrattitude est un positive attitude alliée avec une zen attitude dans l’objectif d’équilibre et de bien-être. Je rend hommage aux auteurs ci-dessous sans qui le mot zebrattitude n’aurait jamais germé dans mon esprit : Alexandre Jardin qui décrit le zèbre comme un hypersensible, passionné, plein d'humour qui aime tout ce qui sort de l'ordinaire, tout ce qui est remarquable et particulièrement les femmes. Un créatif qui imagine des stratagèmmes rocambolesques pour que sa vie soit un roman et la relation avec son épouse une passion permanente. Corinne Droehnlé-Breit nous restitue dans son ouvrage ''Le miroir du zèbre'' tout le mal-être des adolescents zèbres et bien qu'ayant un haut potentiel, que celui-ci n'est pas forcément un atout et peut devenir très vite un handicap, s'il n'est pas reconnu et encadré. Jeanne Siaud-Facchin, décrit les petits zèbres dans son ouvrage ''L'enfant surdoué'' : « Le zèbre se distingue d'abord par son pelage. Son pelage rayé est destiné à jouer avec les ombres et la lumière pour mieux se dissimuler mais soudain apparaître dans toute sa splendeur en se détachant, par ses rayures, de tous les autres animaux de la savane »…« Enfant, nous avons tous rencontré en classe
- des ''bêtes comme un âne'',
- des ''têtus comme une mule'',
- des ''malins comme un singe'',
- des ''bavards comme une pie'',
- des ''muets comme une carpe''
- des ''chevaux de course'', premiers de la classe !
... et des ''Drôle comme un zèbre''
Merci encore à tous ceux qui œuvrent pour la reconnaissance des intelligences spécifiques et le développement du bien-être de tous.

 
 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Il est dit que tout homme doit découvrir quelque chose qui justifie sa vie. La vie est une fleur, L'amour en est le miel. Que reste-t-il de la vie, excepté d'avoir aimé ? Aimer, ce n'est pas gagner à tous les coups. C'est prendre des risques, faire des paris incertains, connaître la frayeur de perdre sa mise pour mieux savourer le frisson de la doubler. Aimer ce n'est pas renoncer à sa liberté, c'est lui donner un sens. Aimer c'est échapper par un seul être à la médiocrité de tous les autres. Aimer c'est se donner corps et âme, c'est s'identifier à l'être aimé, c'est souffrir quand il souffre, c'est être joyeux quand il rit. Aimer c'est trouver sa richesse hors de soi. Aimer voila ce qui justifie ma vie.

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

JE SUIS ABSTENTIONNISTE.

Je suis abstentionniste et tu viens m'insulter, toi l'électeur, toi le votant, toi qui portes, scrutin après scrutin, des hommes et des femmes au pouvoir et qui n'auront de cesse de te décevoir. Qui te trahisse tout en te jurant que la prochaine fois ils feront mieux.
Tu viens m'insulter, déverser sur moi ton aigreur suite à la défaite de ton camp, comme un soldat tenant son fusil face à un peloton de déserteurs. Dans ton esprit ardent de combativité, si tu as perdu ce n'est pas parce que ton ennemi est meilleur, ce n'est pas parce que tes leader sont mauvais, c'est simplement ma faute, à moi, qui ne veut pas me battre.
Je suis le coupable.
Tu t'affirmes éclairé, instruit, intelligent. Tu méprises copieusement les presque trois quart de la population française qui n'ont pas voté, ou qui ont voté pour des partis ennemis à tes yeux. Tu les traite de connards, d'ignorants, de cons, de débiles, de sombres merdes ignorant tout de leur Histoire, n’entendant rien à la politique. Nous ne sommes tous pour toi que des fainéants abrutis de publicité. Tu nous est supérieur.
Alors que nous dis-tu ? Que nous enseignes-tu, toi, l'homme instruit ?
Tu nous dit que la montée de l'abstention provoque une montée du Front National. Tu affirmes même que c'est mathématique. Tu l'érige en loi physique.
Observons cette loi physique.
2014, élection européenne, on nous annonce une abstention de 57% et un vote Front National de 25%.
2009, élection européenne, l'abstention était de 59%, le vote Front National était de 6,5%. Abstention plus forte, vote FN plus faible.
2004, élection européenne, l'abstention était de 57%, le vote Front National était de 10%. Le Parti Socialiste totalise à lui seul près de 30% des voix (du jamais vu dans une élection européenne) et la gauche dans son ensemble obtient 42% des votes. Un raz-de-marée de gauche pour une abstention pourtant équivalente à celle de 2014.
Toi, le mathématicien, l'analyste des chiffres, peux-tu oui ou non affirmer qu'il y a corrélation entre le taux d'abstention, le vote d’extrême droite, et le vote à gauche ? Peux-tu me regarder dans les yeux et affirmer que les chiffres prouvent que l'abstention fait monter le FN et baisser la gauche ? Que c'est mathématique ?
Tu n'es pas seulement mathématicien, tu es aussi sociologue. Tu affirmes que si tout le monde « bougeait son cul », que si tout le monde allait voter, l'extrême droite serait balayé et la gauche triomphante pourrait enfin révolutionner la France. Tu affirmes savoir que les sympathisants d'extrême-droite vont tous voter alors que les abstentionnistes sont tous des gauchistes trop fainéants pour se bouger.
Si on doit faire de la sociologie de comptoir, essayons au moins d'utiliser un outil statistique. Voici quelques chiffres tirés d'une analyse de l'électorat français pour les européennes de 2014, réalisée par Ipsos. Si tu as plus fiable, je suis preneur. En attendant...
50% des personnes ayant voté Le Pen au premier tour des dernières élections présidentielles se sont abstenus aux européennes. 50%. Un frontiste de 2012 sur deux n'est pas allé voter en 2014.
La même question pour les électeurs de Hollande et Sarkozy donne respectivement 58 et 48.
Si l'on s'en tient aux sympathisants (c'est à dire ceux qui se déclarent proches de tel ou tel parti mais n'ont pas été voté cette fois) on obtient 53% d'abstentions pour les sympathisants du Front National, 50% d'abstention pour les sympathisants de l'UMP, 58% d'abstention pour les sympathisants du Parti Socialiste. Et avec seulement 43% d’abstentionnistes parmi leurs sympathisants, le Front de Gauche est le mouvement politique qui possède en apparence la plus faible réserve électoral parmi les non-votants. Étonnant, non ?
Il y a donc entre 50 et 53% d'abstentions chez les partisans du Front National. Score supérieur à celui de la droite, inférieur à celui de la gauche et très largement supérieur à celui de l'extrême-gauche.
Tu es certain de vouloir conduire tout les abstentionnistes aux urnes ? Tu peux affirmer que si « tout le monde se bougeait le cul et allait voter » les choses changerait ? Tu l'affirmes, d'accord, mais sur quelle base ?
Tu n'es pas seulement mathématicien et sociologue, tu es également capable de pénétrer mon cerveau pour en extraire les raisons de mon abstention : en résumé, parce que je suis un gros connard de fainéant lâche et hypocrite trop ignorant des choses de la Politique pour prendre conscience que si je ne vais pas glisser un bout de papier dans une boite, quand on me le demande, le monde va s'écrouler.
Puis-je te dire, moi le crétin, moi l'idiot, moi l'inepte détritus de l'Humanité, pourquoi je ne vote pas ?
Par conviction.
Je vomis l'extrême-droite et ses petits pantins crapuleux carriéristes et affairistes qui se prétendent proche du peuple et du pavé pour mieux caresser les patrons dans le sens du poil.
Je vomis la droite et ses costards-cravates aux sourires si aveuglant qu'on en oublierait presque les chairs sanguinolentes des travailleurs suicidés qu'ils ont encore coincé entre leurs dents.
Je vomis la gauche et ses crânes chauves aux ventres mous, cette assemblée de traîtres qui confisque un idéal pour mieux le brader aux banquiers comme une reconnaissance de dette.
Je vomis l'extrême-gauche et ses révolutionnaires légalistes, ses Che Guevara de plateaux télé, moralistes coupables incapables de défiler sans accord de la Préfecture.
Je me vomis, moi, moi et ma cagoule noire depuis trop longtemps au fond de mon tiroir, moi et ce corps qui commence à oublier ce qu'est l'impact d'une flashball, d'un coup de matraque, d'un bracelet de menottes.
Je ne vaut pas mieux que toi, pas mieux que les autres, j'abandonne, je baisse les bras, je constate avec amertume que tout nous échappe. Toi, tu t'accroche au vote. Moi je m'accroche à cette idée lancée par Etienne de la Boétie dans son Discours de la servitude volontaire, cette idée qui dit « Ce tyran, il n’est pas besoin de le combattre, ni de l’abattre. Il est défait de lui-même, pourvu que le pays ne consente point à sa servitude. Il ne s’agit pas de lui ôter quelque chose, mais de ne rien lui donner. »
Je ne donnerai pas ma voix parce que j'estime qu'elle est pour le pouvoir en place l'instrument de sa légitimité.
Parce que j'estime que ce pouvoir est malfaisant. Et c'est précisément parce que je le critique, précisément parce que je m'y oppose, que je ne souhaite lui donner aucune légitimité en participant à son sacre.
J'estime à l'heure actuel que l'ensemble de la classe politique, sans aucune exception, n'a pour fonction que de servir les intérêts des pillards et de trahir les idéaux de leurs victimes.
J'estime que ceux qui leur donne leur voix en sont les complices, les serfs, les esclaves et qu'ils se complaisent dans une servitude volontaire. Et qu'ils me haïssent parce que je ne porte pas avec eux le fusil et l'uniforme fourni par ceux qui se soucient moins de nos vies que de leurs profits.
L'abstention est l'expression même de mon opinion politique.
Tu es en droit de juger que je me fais des illusions, que mon opinion politique n'en est pas une, que c'est être bien naïf que d'imaginer qu'en ôtant toute légitimité à un pouvoir il finira par s'écrouler de lui-même. Tu peux dire que c'est utopique. Tu aura sans doute raison.
Laisse moi juste te dire que depuis des années tu vas voter aux heures où on te demande de le faire, pour les personnes que l'on te propose, en suivant la procédure mise en place par le pouvoir en place.
A chaque rendez-vous électoral tu espères que ça change.
A chaque rendez-vous électoral, tu te dis que cette fois-ci ce sera la bonne ou qu'au moins on aura évité le moins pire.
Tu colmates sans cesse les brèches d'un bateau qui coule en espérant qu'à force il se passera quelque chose de nouveau.
Et années après années, élections après élections, tes espoirs sont sans cesse déçus par ceux-là même en qui tu avais placé ton espoir.
On te désigne des coupables, tu les insulte, tu oublies les élections précédentes, et tu recommences.
Encore et encore.
Qui est utopiste ?

 

 ------------------------------------------------------------------------------------------------------------


 

L’humoriste préféré des Français, Dieudonné M’bala M’bala, a été arrêté mercredi et accusé d’apologie de l’humour.

Après avoir arrêté le comique français mercredi à son domicile de Quenelle-Sur-Seine, les autorités françaises ont annoncé que quiconque rirait des sketchs de Dieudonné, sur YouTube, Facebook, Twitter ou ailleurs, serait également arrêté et accusé d’apologie de l’humour. « Et si vous pensez que c’est drôle, petits malins, nous vous arrêterons pour apologie de l’humour. Alors ne faites rien de drôle », a déclaré le commissaire de police Jerque Culfoutre.

Après avoir placé Dieudonné en isolement dans une cellule à l’épreuve de l’humour, la police française a annulé sa tournée, qui affichait complet dans plusieurs zénith, dans le cadre du combat pour la liberté d’expression suite aux attentats contre Charlie Hebdo.

    Si nous laissons Dieudonné faire des blagues, et si nous laissons les gens rire, c’en est fini de la liberté d’expression en France !
    Jerque Culfoutre, commissaire de police

Le président français, François Hollande, s’est exprimé sur la différence essentielle qui existe entre la liberté d’expression de type Charlie Hebdo, qui doit être protégée par des dizaines de milliers d’agents de police et de soldats de l’armée, et Dieudonné, qui doit être interdit et emprisonné :

    Charlie Hebdo, c’est un humour stupide et odieux mais anodin, tandis que Dieudonné est dangereusement hilarant. Si on permet à Dieudonné de s’exprimer, des émeutes du rire se produiront inévitablement, et des personnes innocentes pourraient même mourir de rire. Nous avons une expression, ici en France, « mort de rire » (MDR), qui résume assez bien la menace que représente Dieudonné.[…] Certains membres du public de Dieudonné ont en effet imploré le comique de cesser ses sketchs en rafale : « Arrête, tu nous tues ! ». Mais Dieudonné continue à mitrailler des blagues, et trouble de fait l’ordre public. […] Charlie Hebdo ne représente aucunement une menace. Selon des recherches méticuleuses menées par les services de renseignement, la dernière fois qu’une personne a ri des vignettes de Charlie Hebdo remonte au printemps 1972, et cet incident serait dû à une consommation de marijuana du lecteur, et non à la lecture de l’hebdomadaire en soi.
    François Hollande, président français

Hollande a confié aux journalistes que le sarcasme tranchant et aiguisé de Dieudonné est une arme dangereuse capable de faire couler davantage de sang qu’un tir d’AK-47 dans la tête à bout portant. Le président français a également affirmé que Dieudonné provoque de puissantes explosions de rire qui peuvent transformer le public sans défense en gelée frémissante, faire trembler le théâtre jusqu’à ses murs porteurs et même risquer de « casser la baraque ».

Dans des tentatives de contrevenir à l’interdiction du rire des sketchs de Dieudonné sur YouTube, certains fans ont été jusqu’à glousser, s’esclaffer, caqueter, pouffer, hurler, grogner et même se tenir les côtes.

Les fans de Dieudonné ont également prévu d’organiser une marche « Je Suis Dieudonné » afin de soutenir le comique emprisonné. Un responsable français, le ministre des Démarches ridicules, Alex Craiment, a tenu à dire à ces organisateurs de la marche Je Suis Dieudonné :

    Je vous concède le droit de défiler autant que vous le voudrez. Mais à une seule condition : votre visage doit rester de marbre !
    Alex Craimant, ministre des Démarches ridicules et de la liberté d'expression à géométrie variable

Craimant a déclaré que les manifestants désireux de soutenir Dieudonné seront encadrés par des centaines de milliers de policiers et de soldats, ainsi que par des unités d’élite antiterroriste, des hélicoptères, des drones, des lance-roquettes et des missiles tactiques nucléaires, tous prêts à intervenir en faisant usage d’une force hors du commun si quelque manifestant que ce soit osait esquisser un sourire.

    Pour :
  • Lui envoyer un message privé
  • Voir la liste de ses futures sorties
  • Savoir si tu l'as déjà croisé lors d'une sortie

  • Connecte-toi !
Pros : créez & placez votre publicité ici »

« Voir les autres

Viens discuter sur le forum


0.0316s